I Seduced Big Foot To Save Broadway From The Homophobic Sasquatches... And I Liked It!

de Max Wood

 

tumblr_nialb3n3fD1r4sqyeo1_500

 

Résumé:

Greg is faced with the incredible task of saving a musical terrorized by homophobic Sasquatches by surrendering his body to awaken alpha bigfoot's repressed sexuality. Can he possibly revisit his dirty delicious secret of sasquatch lust after being reprimanded by his wife Alice for it, and overcome his past to seduce the hairy human?!

The entire theatrical cast of "Hey, That's My Bum!" is counting on him, as is the entire city of New York so we should hope so!Greg gives in to the passion and submits to a long, hard secret desire as it gets buck wild on broadway!

 

Mon avis:

Tout d'abord pourquoi ai-je lu cette chose à la couverture plus que douteuse? Et bien, c'est pour le challenge "Oh my, cette couverture" sur le blog Les Lectures de Cécile. Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver ce "bijou", cette "oeuvre d'art"... et j'en pleure encore. Voulez-vous savoir pourquoi? Et bien, accrochez-vous à vos fauteuils et laissez-vous bercée par cette histoire.

Il était une fois un homme nommé Greg. Il a une petite copine avec qui tout va très bien, un job où tout va très bien aussi (et d'ailleurs, il s'apprête à signer un gros contrat... mais ne nous égarons pas) . Bref, tout va très bien dans le meilleur des mondes... sauf que de terribles Big Foot (ou devrais-je dire Big Feet?) ont décidé de menacer l'industrie du spectacle. Pourquoi? Mais parce qu'ils sont contre la toute nouvelle comédie musicale gay qui va s'y jouer. Comédie qui s'appelle "Hey, Thats My Bum!" (ce qui signifie en gros "Hé, C'est mon c...!"). Ami du bon goût bonjour!

Mais retournons à notre histoire: les Big Foot n'aiment pas les homosexuels et sont prêts à devenir extrêmement violents et à faire péter Broadway si elle a lieu. Car, depuis qu'ils ont été découverts quelque part aux States, les Big Foot envahissent le pays avec notamment des télé-réalités ou du porno bigfootien. Oui oui, même ça! Ce qu'ils veulent, ils l'obtiennent par la force.

Vous vous souvenez de Greg? Mais oui, le gars dont j'ai parlé plus haut? Il a un vilain secret: il aime regarder le porno bigfootien. Il n'ai pas intéressé par les madames Big Foot, non, il regarde les mâles et il se sent tout chose. Jusqu'à ce qu'il se fasse pincer par sa copine (ou fiancée ou femme, je ne sais plus). La pauvre fille est choquée, on la comprend et Greg essaie de s'expliquer de façon fort crédible ("C'est pas ce que tu crois, c'est une mauvaise blague,..."). Mais, faut croire qu'elle s'est vite remise, parce qu'elle décide de faire comme si elle n'avait rien vu. Comme quoi, tout va bien pour Greg!

Du moins, jusqu'à ce que sa copine décide de lui faire la surprise du siècle: des places pour "Hey, That's My Bum!" Quelle meilleure façon de passer une soirée en amoureux que de se rendre pile à l'endroit où des Big Foot sanguinaires vont tout fracasser? Et c'est ce qu'il arrive. La comédie musicale vient à peine de débuter qu'un escadron poilu surgi pour tabasser les spectateurs. Et Greg dans tout ça? Ben, le monsieur est excité par toute cette violence. Après s'être rincé l'oeil, il s'enfuit avec sa belle jusqu'à ce qu'il lui prenne l'envie de la peloter dans un coin (pourquoi se sauverait-il pour appeler à l'aide, je vous le demande?) où il se font surprendre par un Big Foot. Pas n'importe quel Big Foot, mais ZE Big Foot Alpha. Le top du Big Foot! (Quand je vous disais que tout allait bien pour Greg). Celui-ci les emmène avec les autres rescapés pour un... maxi passage à tabac, je suppose.

Et voici le moment que vous attendiez tous, le moment qui m'a fait rire jaune. La petite amie, prise de panique par la proximité de dangereux kidnappeurs poilus, crie à son cher et tendre:

"Pour l'amour des caniches, fais quelque chose!"

Moi: ???

Pour ensuite poursuivre: "Je sais que tu regardes du porno bigfootien mais ce n'est rien! Je t'aime et ça ne changera pas!" Etc. Bref, c'est en substance ce qu'elle lui dit. Greg n'écoutant que son courage se jette sur son Big Foot et... lui propose de s'amuser avec lui. (N'oublions pas que les Big Foot sont présents pour une certaine raison liée à une comédie musicale gay, j'dis ça, j'dis rien).

L'Alpha réfléchit un moment et accepte de "s'amuser" avec Greg... en face de tous les autres rescapés qui ne trouvent rien de mieux à faire que des "oooh!" et des "aaaah!" et des "Tu nous as tous sauvés!". 

Je vais passer la scène hot mais m'arrêterait sur un petit moment: celui où Greg finit sa jouissance en s'exclamant "Hey, That's My Bum!" Sérieux? Sérieux? Et il aurait dit quoi s'il avait été voir Robin des Bois?

L'histoire se termine donc sur un Big Foot satisafit qui dit à ses compagnons "Laissons-les tranquilles, ils sont quand même sympatoches" (Bon, il n'a pas dit ça comme ça mais l'esprit y est) et qui s'en va.
Quant à Greg, il finit sur le sol, les fesses en l'air, doit vivre avec sa réputation de héros (ben oui, tout le monde le voit comme un  héros sauf lui, qui se voit comme un homme qui a su profiter de la situation), a une relation amoureuse encore plus épanouie que jamais... et se met à entretenir une correspondance email avec son Big Foot. Mouais.

Si cette histoire vous a plue (elle est gratos sur Amazon), l'auteur a sorti de nombreux "ouvrages" du même acabit avec une voiture de sport, un chips (de type Cheesy Puff) ou même un arc-en-ciel motard. Que de belles persecpectives, n'est-ce pas?